Quelles aides sont disponibles pour le remplacement de fenêtres

Remplacer ses fenêtres est un investissement intéressant quand on sait que jusqu’à 15% de la chaleur peut être perdue par des fenêtres mal isolées. Un certain nombre d’aides sont disponibles en 2022 pour vous aider à financer votre projet.

Quelles sont les subventions disponibles pour le remplacement des fenêtres en 2022?

Vous avez décidé de faire une rénovation énergétique de votre logement et, notamment, de remplacer vos fenêtres. En effet, si elles sont mal isolées, elles sont à l’origine d’une importante déperdition de chaleur et cela se répercute sur vos factures d’énergie. Pour le remplacement des fenêtres, vous avez droit à différentes aides.

MaPrimeRénov

Ce dispositif remplacera le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) à partir de 2020. Avec l’ancien CITE, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 15 % du montant total, à raison de 100 euros par fenêtre remplacée. maPrimeRénov’ fonctionne comme un rabais, sans condition de ressources. Elle est accessible aux propriétaires, aux bailleurs et aux copropriétaires. Toutefois, deux conditions doivent être remplies pour en bénéficier :

Le bien immobilier concerné doit avoir été construit depuis au moins 2 ans ; les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE, spécialiste de la rénovation.

L’éco prêt à taux zéro

Ce prêt à taux zéro est utile pour financer des travaux de rénovation. Pour en bénéficier, le bien doit être achevé depuis au moins 2 ans et doit être votre résidence principale ou être destiné à le devenir. Si vous êtes propriétaire, votre logement doit être loué en tant que résidence principale. Le prêt peut aller jusqu’à 30 000 euros pour divers travaux et peut être cumulé avec d’autres subventions.

Programme « Habiter Mieux Sérénité »

Vous avez des revenus modestes ou très modestes, vous pouvez certainement bénéficier des aides de l’Anah. Le programme « Habiter Mieux Sérénité » permet d’obtenir une aide financière pour des travaux permettant de réaliser des économies d’énergie d’au moins 35 %. Pour en bénéficier, votre logement doit avoir été construit depuis plus de 15 ans.

Les subventions vont de 35 à 50% du coût des travaux pour les propriétaires et 25% pour les bailleurs. Vous pouvez également obtenir des primes pour « sortir de la passoire thermique » et « BBC rénovation ».

TVA à 5,5%

Avec ce remboursement, vous pouvez réduire le coût du remplacement de vos fenêtres. Il couvre tous les travaux ou l’achat d’équipements permettant d’économiser de l’énergie. Il peut inclure, par exemple, la pose de fenêtres en PVC, en bois ou en aluminium et les frais de main-d’œuvre associés. Comme pour la plupart des subventions, la maison doit avoir été achevée il y a plus de 2 ans. Vous n’avez aucune démarche à faire, le taux de TVA est appliqué directement sur votre facture.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide précieuse pour les familles les plus modestes. Ce dispositif a été lancé en 2018 pour payer les factures d’énergie et aider les ménages à financer leurs travaux de rénovation énergétique. Les montants de ces chèques sont fixés par arrêté ministériel. Pour en bénéficier, vous n’avez aucune démarche à effectuer, le chèque énergie sera envoyé directement à votre domicile.

Comment fonctionne le crédit d’impôt pour les fenêtres ?

Le crédit d’impôt pour les fenêtres n’existe plus, il a été remplacé par une prime aux travaux dans le cadre du programme « MaPrimeRénov ». Heureusement, cette prime est toujours valable pour le remplacement de vos fenêtres, et il est assez facile d’en bénéficier.

Comment est calculé le montant du crédit d’impôt pour vos fenêtres ?

Tout dépend de la nature de vos travaux, de vos revenus et de la localisation de votre logement. Pour simplifier les calculs, 4 profils ont été créés pour établir un barème précis. Les profils bleu, jaune, violet et rose, du revenu le plus bas au revenu le plus élevé.

Par exemple, pour le remplacement de vos fenêtres en 2022, vous pouvez recevoir 100 euros par fenêtre si vous appartenez au profil bleu, 80 euros pour le profil jaune et 40 euros pour le profil violet. Si vous êtes dans le profil rose, vous n’avez droit à rien. Si le remplacement d’une fenêtre peut vous faire sortir de la catégorie des « puits de chaleur », vous pouvez gagner une prime supplémentaire. Cela peut être le cas avec un remplacement des fenêtres en PVC, qui sont actuellement les plus isolantes. Les fenêtres en aluminium ou en bois isolent également bien.

Demandez un crédit d’impôt pour vos fenêtres en 2022

En 2022,vous pouvez encore bénéficier d’un crédit d’impôt pour vos fenêtres à deux conditions:

Si vous avez payé vos travaux en 2022 avec un devis une avance en 2019 ou 2020. Si vous avez payé vos travaux en 2020 avec un devis et une avance en 2018.

Sinon, vous passez automatiquement dans le dispositif MaPrimeRénov’s

Pour bénéficier de cette aide, vous devez d’abord réfléchir à votre projet et demander un devis pour vos fenêtres à un artisan RGE.

Vous devrez ensuite créer un compte sur le site MaPrimeRénov et déposer votre demande avant de commencer les travaux. Vous devrez joindre quelques pièces justificatives, comme votre déclaration d’impôts ou votre devis. Si vous remplissez les conditions requises, vous serez informé du montant auquel vous avez droit et vous pourrez commencer à travailler. Une fois les travaux terminés, vous recevrez le remboursement sur votre compte bancaire.

Comment demander un crédit d’impôt pour fenêtres ?

Lorsque le CITE était encore en vigueur, il fallait cocher la case « Travaux sur la maison principale : coûts de transition énergétique » et indiquer les montants payés pour obtenir le crédit d’impôt fenêtres.

Avec MaPrimeRénov’, le remboursement vous est accordé immédiatement après la réalisation des travaux, vous devez donc toujours déclarer les montants engagés en déduisant le remboursement obtenu.

Vous n’êtes pas tenu de fournir des preuves de paiement, mais il est conseillé de conserver les factures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.